Nous Appeler: (00225) 21 75 68 00


Catéchèse / formation des formateurs, implication du clergé : Mgr Ignace Béssi Dogbo : « Ce qui va changer dans la formation des catéchumènes …»

Здесь новыешаблоны Joomla
креативные Joomla шаблоны.

1- La  105ème assemblée plénière de la conférence épiscopale a porté essentiellement sur la question de la catéchèse. Pourquoi une attention particulier de l’évêque sur ce sujet  à ce moment précis ?

C’est vrai que la catéchèse est un sujet ordinaire de la vie de l’Eglise mais un sujet important. Et il ya environ trois ans que les évêques ont décidé de porter un regard critique sur la catéchèse telle qu’elle est pratiquée dans nos Eglises nos différents diocèses nos paroisses parce que le constat a été fait que les prêtres laissent la catéchèse inexpertes de personnes qui malgré leur bonne volonté et leur disponibilité n’ont pas la formation qu’ils ont reçue au séminaire.  En réalité, de par leur formation les prêtres sont les premiers protagonistes de la catéchèse. Ce sont eux qui doivent donner l’enseignement et les autres ne viennent que pour les aider. Quand quelqu’un vient vous aider à bâtir votre maison et que vous la lui laisser entre les mains. Votre maison ne correspondra plus à votre vision et votre orientation, elle sera déformée. Nous avons dons envisager d’écrire une lettre pastorale a ce sujet  .Cela a pris le temps de préparation, de réflexion, le temps que la commission en charge de la catéchèse travail et on est arrivé à achever  enfin cette lettre pastorale qui sera bientôt à la disposition des chrétiens. Il n’en reste que la publication .C’est d’ autant plus important que c’est la catéchèse qui est la mission essentielle de l’Eglise. C’est la catéchèse qui permet d’expliquer Jésus Christ à ceux qui veulent devenir chrétiens. C’est la catéchèse qui les instruit et les aide à savoir à quoi ils ‘engagent. Bien sur il y a l’annonce directe de l’Evangile , mais une fois que quelqu’un a entendu l’appel du Seigneur à devenir chrétien. Il faut maintenant l’instruire et c’est le rôle de la catéchèse.

2- Se posent  la question du contenu de la formation et celle a formation des formateur . Que compte faire l’épiscopat  à ce niveau ?

Les évêques ont repris conscience et on relevé le fait qu’il ya les catéchistes qui sont engagés dans la formation des catéchumènes, il ya les parents ainsi que  les parrains et marraines. Tous sont impliqués dans l’encadrement des catéchumènes mais le prêtre qui a eu la formation adéquate pour cela doit les former pour qu’ils soient à la hauteur de leur tache. Il ne suffit donc pas de rassembler ses protagonistes pour juste préparer avec eux la catéchèse immédiate mais leur donner une formation permanente pour qu’ils soient à la hauteur. Si vous devez commenter un verset de la parole de Dieu il faut avoir un minimum de connaissance, une formation préalable qui vous premier de l’expliquer au mieux car plus on est instruit    plus on explique aisément Jésus Christ. Il faut donc que les prêtres, mais aussi les évêques (car il a été aussi question d’eux), les diacres…en somme les ministres ordonnés doivent former ceux qui viennent les aider pour la catéchèse. 

3- La catéchèse sera-t-elle reformée ?

La catéchèse c’est l’enseignement, l’instruction religieuse élémentaire de la foi catholique. De ce point de vue le contenue ne change pas substantiellement mais la façon d’enseigner peut évoluer puisque la société elle-même évolue. Les évêques pensent aussi à voir comment faire de telle sorte que la catéchèse telle qu’elle est donnée soit adaptée aux chrétiens de notre temps .Ils ont donc demander dans la confection des nouveaux manuels qu’on tienne compte d’un certain nombre de sujets importants et actuels, et de tenir compte des documents de l’Eglise qui sont par exemple  la doctrine sociale de l’Eglise pour aider le chrétien à s’engager dans la vie de façon cohérente par rapport à sa fois en Jésus Christ. Il y aussi l’importance de la parole de Dieu : les évêques ont demandé que la commission chargée de la catéchèse (et qui sera chargée en même de revoir les documents) temps de mettent la parole de Dieu au cœur de cette formation. C’est dommage de voir des chrétiens qui ne savent même pas comment fouiller la bible pour y retrouver un verset ou qui ignore qu’il y a l’ancien et le nouveau testament. L’épiscopat a estimé que ce qui est jusque là proposé dans l’enseignement de la catéchèse relativement à la bible dans les documents catéchétique n’est pas suffisant, et qu’il va falloir trouver d’introduire les apprenants dans la parole de Dieu dès la première année d’inscription à la catéchèse. Qu’il y ait une ouverture sur la parole de Dieu pour qu’existe cette relation intime avec la Bible au point que les catholiques ne soit pas en reste dans la connaissance biblique véritable.il n’est pas question de laisser faire la catéchèse sans un approfondissement de la parole de Dieu tout  au long des années catéchétiques.

4- La durée de la formation connaitra telle des modifications par rapport à cette reforme ?

Si l’on veut appliquer les normes traditionnelles de l’Eglise la catéchèse adulte dure moins que celle des jeunes et des enfants. Pour le moment il n’en n’a pas été question d’une manière directe. Certainement  qu’avec ce que je viens de dire par rapport à l’insertion sérieuse de la connaissance de la parole de Dieu, cela pourrait  modifier l’organisation quant au nombre d’années. Toutefois, Il n’en n’a pas été question mais tout en restant dans ce que nous connaissons jusqu'à présent, on peut reformer sérieusement la catéchèse pour que nos chrétiens une fois baptisés soit vraiment adulte du point de vue de leur relation avec Dieu. Que les chrétiens catholiques ne soient pas la risée des autres parce qu’ils ne savent ou se trouve  tel texte ou tel autre dans la bible. Que le catholique  soit à l’aise dans sa fréquentation de la parole de Dieu.

Réalisé par Jean Jacques Adadé

 

Здесь новые шаблоны для dle
обзоры автоновинок kaps4karing.com
село ремонтное

Actualités - Autres Articles

Publié le 05/11/2018, 16:43
les-mcs-a-bouake-du-05-au-08-novembreLa première session ordinaire de la commission épiscopale des Moyens de Communication Sociale se tient au Foyer Jeune Viateur de Bouaké 5 au 8 novembre 2018. Mgr Raymond AHOUA, évêque du diocèse de Grand Bassam en est le président. Au cours de la session, il est question des nouvelles des diocèses...Lire la Suite
Publié le 30/10/2018, 16:43
radio-espoir-visite-la-communaute-mere-du-divin-amour Une délégation de Radio Espoir a rendu visite à la communauté catholique Mère du Divin Amour le mardi 30 octobre 2018 à son siège à la Riviera.  Elle a été accueille par le fondateur frère Clément AKOBE et son cabinet.  La délégation de la radio a visité les studios radio et télévision...Lire la Suite
Publié le 26/02/2018, 16:43
la-statue-de-la-vierge-marie-installee        Le 29 janvier dernier, un individu aux intentions inavouées entrait dans l’enceinte de la paroisse Saint Joseph charpentier de Yopougon et faisait disparaitre la statue de la vierge Marie qui se trouve à la grotte. Cette fut retrouvée plus tard dans un caniveau dans les environs de l’autoroute du nord,...Lire la Suite
Publié le 20/02/2018, 11:50
journee-de-prieres-et-de-jeune-pour-la-paix-en-rdc-au-sud-soudan-et-dans-le-monde Faisant suite à la proposition du Pape François d’inviter les fidèles Catholiques à consacrer le vendredi 23 février 2018, comme journée de prières et de jeûne pour la paix en République Démocratique du Congo (RDC), au Sud Soudan et dans le monde, Son Excellence Monseigneur Ignace BESSI DOGBO, Evêque de...Lire la Suite
Publié le 20/02/2018, 10:50
lancement-de-la-journee-internationale-de-la-femme-2018 Inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural, c’est autour de ce thème que sera célébrée la 8 mars prochain la JIF journée internationale de la femme 2018 en Côte d’Ivoire. La cérémonie officielle aura lieu à Cocody sous le parrainage de la...Lire la Suite