Nous Appeler: (00225) 21 75 68 00


Invité du bulletin de liaison de Radio Espoir: Père Peter AMAN COBBINA

Здесь новыешаблоны Joomla
креативные Joomla шаблоны.

 

 

 

Père PeterLes Amis de Radio Espoir : Révérend Père vous étiez absent du diocèse depuis un bon moment. Où étiez-vous exactement et quelles activités meniez-vous durant tout ce temps ?

Père Peter Aman Cobbina : Merci pour l’occasion donnée pour nous exprimer dans votre bulletin. C’est un plaisir pour moi de regagner mon diocèse après tant d’années d’absence. J’étais au Nouveau Brunswick, à l’Est du Canada, dans le diocèse de St John.
Là-bas j’étais curé de paroisse et prenais des cours à l’université. J’assistais l’évêque dans les séances de délivrances et d’exorcisme.

L.A.R.E : Vous revenez dans votre diocèse cette année avec pour responsabilités l’aumônerie du Renouveau charismatique et la direction spirituelle de Radio Espoir.
Comment avez-vous accueilli ces différentes nominations et quelle est votre feuille de route ?

Père P. A. C.: Je les ai accueillis, comme d’habitude, avec l’esprit de disponibilité, prêt à aider mes frères et soeurs dont je suis responsable. Pour l’aumônerie du Renouveau, il n’y a pas grande chose à apprendre, puisque j’étais là pour quelques années avant mon départ. Quant à la direction spirituelle des auditeurs de Radio Espoir, je peux dire que c’est une responsabilité pas tout à faite nouvelle, car j’ai déjà été directeur spirituel au petit séminaire d’Aboisso. La nouveauté c’est que cette fois-ci la direction concerne plus de personnes qu’au séminaire, et aussi de différentes classes d’âge. Comme feuille de route, il n’y en a pas en tant que tel. Mais vu les échanges avec Mgr Raymond avant ma nomination, il s’agira de beaucoup d’écoute, d’accompagnement spirituel, formations, évangélisations, et interventions dans certaines émissions, si nécessaire, pour des éclaircissements.

L.A.R.E : Un Directeur spirituel pour une radio qui a déjà pour directeur un prêtre, quelle utilité et quel rôle ?

Père P. A. C.: Est-il utile d’avoir un prêtre comme directeur spirituel dans un séminaire quand le recteur est déjà prêtre?
Et si le directeur des programmes était aussi un prêtre, que dirions-nous? Je crois que le Conseil Épiscopal trouve cela utile, et puis il n’y a aucun conflit de responsabilité ici. Le directeur général a un regard ‘général’ sur tout ce qui concerne Radio Espoir, de son fonctionnement à sa gestion, comme l’ordinaire d’un diocèse a un regard sur toute activité pastorale, spirituelle, même sociale dans son diocèse qui concerne l’Église. Je me réjouis du fait que le directeur général soit un prêtre, car dans le sacerdoce nous avons beaucoup en commun. Et puis je ne suis qu’un accompagnateur spirituel pour ceux qui le veulent. Je ne peux pas m’imposer ou imposer quoi que ce soit. Mais avec le père directeur général, il y aura beaucoup d’échanges et de consultations. On travaillera en équipe.

L.A.R.E : Vous trouvez sur place un Directeur général. Quelle collaboration ?

Père P. A. C.: C’est un plaisir d’avoir un confrère prêtre à la tête de Radio Espoir.
Déjà le sacerdoce nous lie sur tout le plan spirituel. Et c’est dans ce sens que je viens pour l’épauler par rapport aux auditeurs.
Ensemble on aura beaucoup d’échanges et de conseils à se donner. On travaillera en équipe, car c’est en équipe qu’on gagnera.
Raison pour laquelle Jésus s’était associé des collaborateurs et les envoya deux par deux. Ceux qui pensent qu’il y aura un conflit de responsabilité, qu’ils gardent leur souffle !

L.A.R.E : Comment comptez-vous aider spirituellement les agents et les auditeurs de Radio Espoir ?

Père P. A. C.: À travers des émissions, des formations et des écoutes spirituelles, des retraites et évangélisations. Mais l’accent sera beaucoup mis sur l’écoute et les formations en collaboration avec les agents de la radio, qui eux aussi auront des temps de formations et récollections.

L.A.R.E : Votre regard sur la forte présence des fraternités et communautés nouvelles à l’antenne ?

Père P. A. C.: C’est une joie de voir des frères et soeurs engagés dans les fraternités et communautés nouvelles non seulement sur les ondes de Radio Espoir, mais aussi dans les évangélisations. Beaucoup font du bien aux auditeurs à travers ces émissions, mais d’autres nous laissent sur notre faim.
Certaines émissions soulèvent des problèmes et parfois sèment des troubles dans la conscience de certains auditeurs. Il y a beaucoup à corriger. Il faut suivre ces communautés et fraternités, travailler avec elles pour bien les encadrer en Église. Je demande que les responsables de ces fraternités et communautés nouvelles prêtent une oreille attentive et un coeur réceptif aux critiques et suggestions qui font avancer la vie spirituelle des uns et des autres. Certaines doivent éviter ce que j’appelle le « commerce spirituel des miracles », comme si les miracles et les guérisons dépendent de nous.

L.A.R.E : On vous a surtout connu avec le Père Abekan dans l’exercice d’un ministère de guérison. Cela va t il continuer ?

Père P. A. C.: Aujourd’hui ce ne sont plus les pères Abekan et Peter qui exercent ce ministère de guérison. Ma joie est grande, mais beaucoup le font de façon anarchique et commerciale. Ce qui n’est pas bien. Nous continuons à exercer ce ministère en répondant aux invitations aux évangélisations, messes des malades, retraites, veillées de prières, etc. organisées par des groupes de prières, des paroisses ou des communautés.

L.A.R.E : Que dites-vous des paroles de connaissances qui pullulent à longueur de journée sur Radio Espoir, surtout celles souvent pré-enregistrées.

Père P. A. C.: Dommage d’entendre cela.
Pour certains qui exercent ce charisme, c’est comme si à tout prix, la parole de connaissance doit s’exprimer à toute occasion de rassemblement. Sans cela, le rassemblement n’a pas réussi. Or selon Philippe Madre ce charisme ne doit pas envahir toutes les célébrations. Aujourd’hui beaucoup participent à ces rassemblements et évangélisations ou prières juste pour entendre une parole de connaissance. Et des prédicateurs sont tombés dans le jeu en voulant donner des paroles à tout prix. Dans ce charisme, qui annonce ce que Dieu est en train de faire pour quelqu’un à l’instant, on reconnait dans l’action, le signe de son amour et de sa miséricorde. Ce charisme consiste à annoncer tout haut, sous l’action du St Esprit, ce que Dieu est en train de faire ou désire de faire pour une ou plusieurs personnes. Il se manifeste surtout à l’intérieur de la célébration de la Parole – Eucharistie, assemblée de prière autour de la Parole – et il est plus actif dans un contexte d’évangélisation, de louange et d’adoration. Alors avoir des paroles de connaissance pré-enregistrées, c’est comme avoir une liste de parole de connaissance au préalable avant de l’annoncer. Dans ce cas on dicte à Dieu ce qu’il doit faire. On prend le devant. On cherche sa propre gloire, pas celle de Dieu.
Ces paroles pré-enregistrées deviennent des paroles réchauffées au moment de l’émission, comme le riz-couché réchauffé pour la vente. C’est tout cela qu’il faut corriger dans les émissions.

L.A.R.E : Pensez-vous pouvoir être disponible à répondre aux nombreuses attentes des auditeurs ?

Père P. A. C.: Tout dépend de Dieu, pas de moi. Mais il faut une certaine discipline, de ne pas me laisser « manger » par les sollicitations. Il faut reconnaître ses limites, sans oublier qu’on n’est pas infini. Il faut se laisser conduire par l’Esprit Saint, dans l’humilité et la simplicité. Aux auditeurs je demande la grâce de m’aider à travers leurs remarques et conseils. Aussi qu’ils me comprennent qu’à certains moments je ne pourrais pas répondre à toutes leurs attentes et sollicitations. Qu’ils ne voient pas en moi l’homme à toutes les solutions ou comme un « demi-dieu ». Soyons toujours humble et simple.

L.A.R.E : Votre mot de fin

Père P. A. C.: Je rends grâce à Dieu pour l’occasion qu’il me donne à travers ces responsabilités pour aider mes frères et soeurs avec ma petite expérience spirituelle. D’autres peuvent mieux faire que moi. Mais si Dieu m’a confié cela, c’est qu’il me fait confiance et compte sur moi.
À mes amis auditeurs, ne faisons pas le « tourisme spirituel », sinon nous aurons l’indigestion spirituelle. Sans vous il n’y a pas de directeur spirituel des auditeurs de Radio Espoir, alors je compte sur vous.
Aidez-moi à vous aider. Paix et joie, et que Dieu nous bénisse tous.

 

 

 

Здесь новые шаблоны для dle
обзоры автоновинок kaps4karing.com
село ремонтное

Vie de la Radio - Autres Articles

Publié le 15/11/2017, 20:30
esperance-pour-relever-ensemble-les-defis Une nouvelle année pastorale s’ouvre à nous pleine d’espérance. Espérance en Jésus-Christ, notre Soutien. C’est avec Lui que nous avançons résolument durant cette nouvelle année pour atteindre nos objectifs : objectif de gagner des âmes à Christ mais aussi objectif d’autonomiser la radio qui a plus d’un quart de siècle...Lire la Suite
Publié le 24/12/2016, 20:30
edito-25-ans-de-radio-espoirChers auditeurs, chers bienfaiteurs, nous avons passé une année ensemble. Une année riche en symbole. Ce symbole, c’est la célébration du jubilé d’argent de Radio Espoir le dimanche 9 octobre à la paroisse sainte Anne de Port-Bouët. Nous qui étions présents à cette messe, nous sommes les témoins de ce...Lire la Suite
Publié le 08/07/2016, 20:30
l-heure-du-bilan-et-la-continuite-de-l-oeuvre-d-evangelisation Bientôt les vacances sur les ondes de Radio Espoir. C’est aussi l’heure du bilan. C’est l’occasion pour nous de nous asseoir pour voir ensemble ce qui a marché et ce qui ne l’aurait pas été. C’est le moment d’extirper de la radio ce qui la tire versle bastant au niveau de...Lire la Suite
Publié le 08/11/2015, 20:30
hommage-aux-pionniers 24 mars 1991 - 24 mars 2016. Radio Espoir soufflera sa 25ème bougie l’année prochaine. Que de chemins parcourus ensemble ! Que de joies et de peines vécues ensemble ! C’est le lieu de saluer tous ceux qui ont œuvré à son maintien et à son rayonnement depuis près de...Lire la Suite
Publié le 19/04/2015, 20:30
edito-christ-premier-serviChers frères et sœurs, Christ est ressuscité ! Alléluia ! Il est ressuscité pour transformer nos doutes en certitudes, nos peurs en audace. Oui ! Plus de doutes ! Oui ! Plus de peur ! Nous avons le salut par le Christ. Nous avons la vie éternelle par le Christ....Lire la Suite